Conformément à la Loi 2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l'économie numérique
Identification de l'Ă©diteur
CCI Ardeche
38 rue sadi Carnot BP 185

07104 Annonay Cedex
Tel : 0475361673

Directeur de la publication
Au sens de l'article 93-2 de la loi 82-652 du 29 juillet 1982.
Monsieur Jean Paul POULET Président de la Chambre de Commerce et d'Industrie de l'Ardèche

Prestataire d'hébergement
Pour : alertesms.ardeche.cci.fr
OVH
2 rue Kellermann
59100 Roubaix
France

Traitement des données à caractère personnel
alertesms.ardeche.cci.fr a fait l'objet d'une déclaration à la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés (CNIL) sous le numéro : 1718165 v .
Conformément aux dispositions de la loi 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Pour demander une modification, rectification ou suppression des données vous concernant, il vous suffit d'envoyer un courrier par voie électronique ou postale à CCI Ardeche en justifiant de votre identité.

DISPOSITIF « ALERTE COMMERCES » : J'accepte d'adhérer au dispositif de prévention et de sécurité « ALERTE COMMERCES », porté par la Chambre de Commerce et d’Industrie de l’Ardèche, en partenariat avec les forces de Police de Gendarmerie et la préfecture, afin de recevoir des messages d'alertes concernant des actes délictueux qualifiés de sériels, expressément envoyés par les forces de l'ordre pour : rassurer ma clientèle et sécuriser la ville et nos boutiques, dissuader d’éventuels malfaiteurs en étant vigilant aux comportements suspects, aux faux moyens de paiement (méthode « Toucher-Regarder-Incliner », au rendez-moi), aux chèques volés et aux escroqueries en tous genres. Pour ce faire, j’appose la vitrophanie spécifique « ALERTE COMMERCES » dès que je la recevrai,sur ma vitrine porte d’entrée ou étalage de manière bien visible. En cas de vol à main armée, diffusion de fausse monnaie et/ou de chèques volés, de tentative d’escroquerie, j’alerte immédiatement la Gendarmerie en composant le « 17 » (qui reste le réflexe élémentaire indispensable) afin que l’information puisse être transmise au plus grand nombre de confrères dans un minimum de temps. Je reconnais avoir pris connaissance des Conditions générales d'utilisation.